R.I.P.

Requiescat In Pace
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Artemisia "La Fatale"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Artemisia



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 16/09/2008

Rapport d'autopsie
Nom, Prénom, Surnom: Artemisia La Fatale
Race: Humaine
Monde d'origine: Guild Wars

MessageSujet: Artemisia "La Fatale"   Mar 16 Sep - 18:47

Ante mortem

Nom:
Elle l'a rejeté
Prénom:
Artemisia
Surnom:
"La Fatale"
Sexe:
Femme
Âge (au moment de la mort):
25 ans
Taille et poids:
Cinq pieds et quatre pouces pour un peu moins de cent livres.
Race:
Humaine
Classe:
Elémentaliste et nécromante
Univers:
Guild Wars

Description physique:
Artemisia est petite – elle atteint à peine les cinq pieds et demi. Beaucoup ont payé le prix fort pour l’avoir jugé avant tout sur sa taille ! Ses cheveux d’un noir de jais sont toujours impeccablement coiffés, attachés derrière sa tête en une sorte de chignon afin que ses cheveux ne la dérangent pas quand elle invoque un sort. Son teint légèrement pâle trahit les années qu’elle a passées enfermées à étudier. Son regard vert pétille d’une froide intelligence. Elle est loin d’avoir la musculature imposante d’un guerrier mais allonge facilement un homme ivre à terre si besoin est. Sa robe de pyromancienne est rehaussée de détails rougeoyants qui la protège de la fournaise qu’elle déclenche au combat.
Description psychique:
Bien qu’extrêmement intelligente, Artemisia est très impulsive ce qui la fait commettre des actes dont les répercussions peuvent être impressionnantes. Elle est aujourd’hui encore recherchée pour un meurtre qu’elle a commis à Ascalon. Cependant, tant qu’elle ne s’énerve pas, elle est charmante et bien élevée. Elle est d’une nature un peu chaotique, faisant ce qu’elle veut quand ça lui plait, ce qui agace souvent les gens lui donnant occasionnellement des ordres. C’est aussi – de l’avis général – une nymphomane et une allumeuse et elle reconnaît qu’il lui arrive d’apprécier se faire désirer.
Qualités / défauts:
Il vaut mieux ne pas se laisser berner par l'attitude et les manières de personne aisée que la jeune femme aime montrer. En réalité, c'est une vraie peste qui ne reculera devant rien pour obtenir ce qu'elle veut. Personne ne lui a jamais vraiment trouvé de qualité - à part sa capacité à prendre soin d'elle-même - mais on lui reconnait sans difficultés ses défauts. Égoïste, chaotique, folle...
Main directrice:
Droitière
But:
Inconnu de tous, et peut-être d'elle-même aussi
Autres:
Rien

Armes:
Une baguette magique.
Equipement:
Ses habits de pyromancienne, sa cape de combat (relique d'une époque révolue) et quelques objets divers.
Pouvoirs:
De nombreux sorts déchaînant les flammes, quelques sorts d'eau, d'air et de terre, et plusieurs sorts de nécromancie.

Histoire:
La jeunesse d’Artemisia à Ascalon se résume surtout en études. Fille unique d’un père et d’une mère respectés pour leurs pouvoirs d’élémentaliste, et connaissant même le Roi en personne, sa voie était toute tracée. Elle commença à étudier à l’âge de cinq ans à peine et jusqu’à l’adolescence, elle resta un mouton docile pour ses parents, ne faisant que ce qu’ils voulaient – ce qui se résumait à étudier les arcanes des éléments. Bien que ses parents auraient apprécié qu’elle se tourne vers l’air ou l’eau – leur spécialité respective – elle choisit le feu. Avant l’âge de ses quatorze ans, sa vie est ainsi, inintéressante et dévouée à ses parents. Les changements amenés avec la puberté avaient éveillés en elle pulsions et désirs de liberté et de plaisir. Le jour où on la trouva en train de flirter avec l’un des élèves de sa classe, ses parents la réprimandèrent durement, ils brisèrent la réputation de la famille du jeune homme et s’arrangèrent pour que leur fille ne se retrouve plus avec un homme. Ne pouvant rien faire, Artemisia dut courber l’échine et patienter. Deux ans plus tard, un scandale éclatait dont le résultat fut que la jeune élémentaliste renia sa famille et partit errer dans le royaume d’Ascalon seule. Là elle affina comme elle pouvait ses pouvoirs, et apprit les arts de la nécromancie et la manière de se servir des morts pour qu’ils la protègent au combat.
A l’annonce de la levée des troupes pour combattre les Charrs par sire Tydus, Artemisia n’hésita pas une seule seconde et s’engagea pour combattre é’ennemi. Alors qu’elle était partie en mission avec d’autres volontaires, les Charrs mirent à exécution leur plan pour passer le Grand Rempart. Beaucoup auraient aimé être à sa place à ce moment, pour éviter la chute des cristaux mortels.
Pas elle.
Sans perdre une seconde et délaissant son groupe, elle fonça en direction d’Ascalon, et en voyant son regard personne n’osa s’interposer. Ce qu’elle fit, personne ne le sait sauf elle.
Dans l’Ancien Ascalon, des mois après la première offensive des Charrs, alors qu’un semblant d’ordre commençait à être rétabli et qu’on commençait à s’installer dans les ruines, on constata la disparition de parents de l’élémentaliste et on conclut rapidement à leur mort. Pendant quelques années, Artemisia aida à combattre les Charrs dans le royaume défiguré. C’est au cours de ces années qu’elle fit connaissance d’un guerrier du nom de Slize, épisode où ils se retrouvèrent coincés avec leur groupe dans les lignes Charrs. La situation avait créé entre eux un semblant d’amitié qui perdure encore.
Elle est aujourd’hui plus ou moins bannie du royaume d’Ascalon suite au meurtre affreux d’un officier qu’elle commit. Elle a fuit sa terre natale et elle cessa d’être poursuivie aux alentours de la Porte de Givre. En attendant qu’il leur soit à nouveau possible de la châtier, les autorités d’Ascalon remarquèrent qu’elle était liée à d’autres meurtres tout aussi voire plus douloureux encore…


Post mortem

Cause de la mort:
Noyade
But:
Aucun
Autres (concernant la mort):
Suicide
Armes (au moment de la mort):
Une baguette magique
Equipement (au moment de la mort):
Ses habits de pyromancienne, sa cape de combat et quelques objets divers.
Un gros caillou.

Histoire de la mort:
Comment en suis-je arrivée là? Où diable aurais-je dû prendre une autre direction pour éviter ça?
Est-ce au moment de mon choix de carrière? Aurais-je du, comme papa ou maman, concentrer mes études sur l'aéromancie ou l'hydromancie? Le feu m'a-t-il brûlé les mains dès que j'y ai touché?
Est-ce au moment où j'ai choisi mon premier mignon, durant les études de magie? Aurais-je fait un mauvais choix avec lui? Est-ce à cause de lui que je me suis rebellée?
Ou est-ce à cause de l'autre? A cause de mon second amour? Est-ce sa faute si je me suis enfuie? Ou me suis-je enfuie par pure stupidité? Serais-ce ça, la clé?
Est-ce à cause de mon dévouement pour les arts nécrotiques? La magie m'aurait-elle ainsi pervertie afin de me détruire?
Est-ce mon engagement contre les Charrs? La Fournaise? La mort de mes parents? Ma rencontre avec le guerrier Slize? A cause de tous ces morts qui hurle à chacun de mes pas?
Est-ce, tout simplement, une quelconque forme de destin? Tous les chemins m'auraient-ils menée ici?
Le hasard a-t-il sa place dans tout ceci? Serait-ce lui qui a manigancé avec la providence pour m'amener à ce tragique dernier acte?
Tant de questions, tant d'interrogations, et désespérément aucune réponse. Et le temps presse, je dois me hâter. Non loin, j'entends déjà les hommes d'armes qui courent vers moi.
Alors je fais un pas en avant, puis un autre, et un dernier. Le sol se dérobe sous moi et je vole vers la mer en contrebas. Et alors que tout est en train d'enfin se finir, un seul mot reste gravé dans ma tête.

Comment?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slize
Admin


Masculin
Nombre de messages : 39
Age : 28
Date d'inscription : 12/08/2007

Rapport d'autopsie
Nom, Prénom, Surnom: Shadow Slize, Nightmare
Race: Semi-démon
Monde d'origine: Neo Magic

MessageSujet: Re: Artemisia "La Fatale"   Mar 16 Sep - 22:56

Fiche validée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Artemisia "La Fatale"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La série "l'arme fatale"
» Les cubes "bouillon dégraissé"
» Signification du terme "à x heure de relevée" ?
» Festival "Art et Déchirure" Rouen
» LE PORTE-AVIONS "GRAF ZEPPELIN"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
R.I.P. :: Hors Jeu :: Présentation de votre personnage :: Présentations validées-
Sauter vers: